Projet ASECS

« L’Art au Service de l’Education et de la Cohésion Sociale »

 

L’objectif du projet :

Amener les jeunes à réfléchir à des sujets de société comme la citoyenneté, la cohésion sociale et la diversité culturelle. Pour se réaliser, l’association a proposé des formations et des rencontres où l’art est mis à contribution comme moyen d’expression pour transmettre et partager.

Zone d’intervention :

Nouakchott (Sud, Est, Nord) ; Atar ; Sélibaby.

Cible directe : 90 jeunes (dont 50 % des filles) de

14 à 17 ans et de 18 à 25 ans.

Cible indirecte : 300 jeunes (dont 50 % des filles)
de 14 à 17 ans et de 18 à 25 ans.

Total de la cible : 390 jeunes (dont 50 % des
filles) de14 à 17 ans et de 18 à 25 ans.

Projet d’album du Groupe Harmattan

Ils se sont tous connus au Centre de Formation de Musique et de Gestion des Techniques du Spectacle de l’association Nouakchott Music Action. En formation depuis 2010, ces jeunes jouen  ensemble depuis 3 ans, ils ont créé le groupe « HARMATTAN » qui commence à se faire connaître sur la scène musicale mauritanienne.

HARMATTAN, au Sahara et en Afrique Centrale et de l’Ouest, un vent du nord-est, très chaud le jour, plus froid la nuit, il inspire le rêve collectif du groupe, partager sa passion au-delà des frontières. Harmattan s’est constitué en 2014 et veut amener la musique mauritanienne partout sur le globe terrestre.

Leur style s’inspire et fusionne les différentes richesses musicales mauritaniennes et d’ailleurs. « Notre rêve est de parvenir à créer une musique mauritanienne moderne qui transcende les barrières communautaires et les cloisonnements musicaux. Le groupe a la volonté de valoriser la culture mauritanienne à travers toutes ses composantes, langues et sonorités. Avec le métissage des genres nous apportons notre contribution, prônons le rapprochement des peuples et ainsi consolider le vivre ensemble et le faire ensemble. »